Quelle graisse pour mon démarreur ?

Une voiture a besoin de plus de soins et d’entretien pour pouvoir démarrer normalement sans avoir de souci. Diverses vérifications sont à faire surtout lorsqu’il s’agit du moteur. En effet, le démarreur est l’un des éléments essentiels qui peuvent donner vie à votre véhicule. Alors, vous devez bien savoir le type de graisse qui lui correspond.

Un démarreur a-t-il nécessairement besoin de graissage ?

Il faut savoir qu’une voiture ne peut rouler sans moteur. Toutefois, ce dernier est constitué de plusieurs éléments qui ont chacun leur rôle. Parmi les pièces composant le moteur donc, on compte le démarreur qui se divise en trois parties également : le moteur électrique, le lanceur et le solénoïde. On se demande ainsi si l’utilisation de graisse pour démarreur est nécessaire pour l’entretenir. Il est vrai que le moteur a besoin d’huiles et de graisse, mais utiliser de la graisse pour démarreur n’est pas très conseillé. En effet, seuls les paliers du démarreur sont à graisser. Par contre, vous pouvez remplacer la graisse de votre démarreur par de l’huile, par exemple l’huile de vaseline neutre.

Comment choisir la graisse adaptée ?

Étant donné que votre démarreur ne nécessite pas trop de graisses, le choix de graisse pour démarreur s’avère difficile. Sur le marché, il existe plusieurs types de graisses pour démarreur. Il y a par exemple le pot de graisse lithium facom, le wd40, la graisse marine en bombe,… De ce fait, il revient à vous de choisir la graisse qui vous convient et de prendre la décision d’en mettre ou pas sur votre démarreur en cas de dysfonctionnement. La meilleure façon d’entretenir votre démarreur est cependant d’assurer la propreté du collecteur et de vérifier l’état des charbons. Il faut donc le nettoyer avec un chiffon imbibé d’essence, puis bien le sécher pour qu’il puisse fonctionner.

Quel impact a la graisse sur le démarreur ?

La graisse pour démarreur peut avoir quelques effets non souhaités sur votre moteur. Effectivement, lors du démarrage de votre voiture, le démarreur s’appuie sur la couronne du volant pour lancer le moteur. Suite à cet appui donc, si vous avez graissé votre démarreur, il est possible d’avoir des rejets de graisse qui peuvent atteindre votre embrayage. Vous courrez ainsi le risque d’accumuler un amas de poussière. Au fil du temps, cette accumulation pourra nuire au mécanisme de votre véhicule. Avec de la graisse également, votre démarreur peut se coincer ou se coller si vous ne suivez pas les indications du constructeur lors de son utilisation.

Bougies d’allumage : comment les choisir ?
Filtre à carburant : lequel choisir ?